Dujour au lendemain

Du jour aulendemain
on leur tendait la main
et voilà qu’on leschasse

Le statut d’être humain
du jour au lendemain
estchangé en menace

C’était des êtres humain
on leurtendait la main
eh voilà on les chasse

Du jour aulendemain
on avait leurs gamins
qui fréquentaient nosclasses

Au bas d’un parchemin
du jour au lendemain
onmystifie la race

Et l’eau du robinet
soudainempoisonnée
hier encore très potable

Soudainempoisonnée
mais pas contaminée
la règle est imparable

Lanorme un jour donné
change et doit condamner
l’eau qu’onbuvait à table

Du jour au lendemain
au bas d’unparchemin
l’eau devient imbuvable

Tout comme un jourdonné
le français basané
ici n’a plus sa place.

27août et 1er septembre 2010