Onnous ment tellement

On nous menttellement
Qu’on finit bien par y croire
On reconstruit nosmémoires
Au gré des événements

On nous prendtellement
Pour de pauvres imbéciles
Qu’il serait presqueinutile
De le devenir vraiment

On nous vend tellement
Desvessies pour des lanternes
Que de savoir qu’on nousberne
Rassurerait même un moment.

Manifdu mardi 19 octobre 2010,
de Cap 3000
à l’aéroport.